fr

La Cité des métiers de La Réunion découvre le potentiel caché de « L’illettrisme, parlons-en ! »

En 2015, la Cité des métiers de La Réunion a acquis une version personnalisée de l’expo-quiz® « L’illettrisme, parlons-en ! ». Annie Estelle Bordier, cheffe du département « Information et documentation » à la Cité des métiers, nous parle en mars 2018 de ces trois années d’utilisation.

La Cité des Métiers de la Réunion découvre le potentiel caché de « L’illettrisme, parlons-en ! ».

Comment avez-vous connu les expo-quiz® du Moutard ?

Tout à fait par hasard. Je suis documentaliste de métier ; je pratique donc une veille permanente. C’est au cours de cette veille que je suis tombée sur le site web du Moutard et que j’y ai repéré l’expo-quiz® « L’illettrisme, parlons-en ! ». À l’époque, j’avais aussi remarqué l’expo-quiz® « Égalité filles-garçons, parlons-en ! » que la Cité des métiers a acquis en 2018.

Pourquoi avez-vous choisi l’expo-quiz® « L’illettrisme, parlons-en ! » en particulier ?

Toutes les Cité des métiers ont une offre adaptée au territoire dans lequel elles s’inscrivent. C’est une des spécificités de la Cité des métiers de La Réunion que de s’intéresser particulièrement à la question de l’illettrisme, qui touche une part importante de la population puisque près d’un adulte sur cinq est concerné. Avec nos partenaires, nous cherchons donc à sensibiliser tous les publics à cette problématique.
En 2015, nous venions de lancer un programme nommé « Le Verbe et la Plume », rebaptisé en 2017 « Des clés pour l’insertion ». C’était notre souhait que l’expo-quiz® « L’illettrisme, parlons-en ! » soit un des outils présentés durant l’inauguration de ce programme.

Vous avez personnalisé et régionalisé cette expo-quiz®. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous avons trouvé très intéressant que les expo-quiz® fournissent une base, un fil conducteur, auquel on puisse ensuite d’ajouter des informations pour les adapter au territoire. La régionalisation nous a permis de mettre en valeur les acteurs du territoire et nos partenaires qui agissent au quotidien sur le terrain. Par ailleurs, c’est important pour le public de sentir que l’exposition a été faite pour leur territoire.
Nous avions sollicité nos partenaires pour nous aider à régionaliser l’expo-quiz® : le CARIF-OREF Réunion, qui possède un centre de ressource spécifique sur l’illettrisme et qui est donc un acteur clé ; et la Région Réunion. C’est en travaillant tous ensemble que nous avons créé le contenu qui a ensuite été ajouté aux kakémonos de l’expo-quiz®.

Qu’est-ce qui vous a plu dans cet outil ?

Outre la possibilité d’en adapter le contenu au territoire, les expo-quiz® proposent une approche innovante et ludique qui nous a beaucoup plu. D’ailleurs, les usagers nous font des retours très positifs. Ils apprécient particulièrement le fonctionnement sous forme de quiz, qui change des expositions ordinaires. Qui plus est, les usagers aiment avoir possibilité de s’approprier l’outil par eux-mêmes en dehors des temps d’animation que nous leur proposons. Bref, l’expo-quiz® est complètement en accord avec les valeurs que nous portons.

Quels usages faites-vous de cette expo-quiz® ?

Au départ, nous avions seulement pour objectif de la mettre à la disposition de nos partenaires : le CARIF-OREF, les médiathèques et d’autres structures. Mais en l’utilisant, nous avons découvert le « potentiel caché » de cette exposition. Nous avons entrevu qu’en nous appuyant sur l’expo-quiz®, nous pouvions développer nos propres outils et ateliers sur l’illettrisme.
Le CARIF-OREF organise déjà des sessions de sensibilisation à destination de Pôle Emploi, avec comme support l’expo-quiz® « L’illettrisme, parlons-en ! ». En collaboration avec ce partenaire et des documentalistes, nous sommes donc en train de développer une animation dont l’expo-quiz® sera le centre. On s’est tellement approprié cet outil qu’il a été le point de départ de nouvelles actions que nous n’avions pas prévues en l’achetant.