fr

Les enfants, acteurs de la création de l’expo-quiz® junior « Vivre en ville, parlons-en ! »

Le 25 avril 2018 a eu lieu la présentation officielle de l’expo-quiz® junior « Vivre en ville, parlons-en ! » à la Mairie de Villeurbanne (69). Cette matinée a entre autres permis de fêter l’achèvement de deux années de travail sur cet outil. Les classes des écoles villeurbannaises qui ont collaboré sur ce projet étaient présentes*, ce qui a permis aux élèves de témoigner sur l’expérience qu’ils tiraient de ce travail.

Les enfants ont d’abord cité les acteurs et actrices du projet. Ils ont parlé de Nicolas Journoud, illustrateur et collaborateur du Moutard, avec qui ils ont eu l’opportunité de travailler en direct par Skype, Nicolas résidant à l’époque à l’étranger. Ces rendez-vous Skype en classe visaient à ajuster les esquisses de la future expo-quiz® junior. Les enfants ont particulièrement apprécié ces moments et la possibilité qui leur était offerte de donner leur avis, demander des changements ou des ajouts dans les dessins. Une jeune fille a même expliqué que l’attention prêtée aux détails lui avait permis d’ouvrir les yeux sur la ville autour d’elle : « J’ai fait attention à des choses que je ne voyais pas avant. ».

Les enfants ont aussi parlé d’Élodie Rouzé, chargée de projet au Moutard, qui était venue dans leur classe pendant les rendez-vous Skype. Elle était chargée de demander aux élèves s’ils comprenaient ou non les dessins que Nicolas réalisait et de prendre des notes. Cela a permis de corriger certaines incompréhensions, comme l’a souligné un élève en citant un exemple en particulier : les pigeons dessinés par Nicolas ressemblaient trop à des poules selon les enfants. Le regard des enfants est donc capital pour la bonne compréhension de l’outil.

Frédéric Touchet a aussi été mentionné pour son rôle dans la création du Moutard et sa présence pendant le Café des parents à l’école Saint-Exupéry. Celui-ci leur a fait valoir qu’il restait encore des personnes qui avaient été engagées dans la création de l’outil mais que les enfants n’avaient pas citées. Ces-derniers ne voyaient vraiment pas de qui il pouvait s’agir. La bonne réponse leur a donc été soufflée : eux-mêmes. Cela a permis de leur rappeler qu’ils avaient été des acteurs à part entière de ce projet et qu’ils pouvaient être fiers de leur contribution.

 

*La collaboration avec des enfants est l’une des marques de fabrique des expo-quiz® junior, comme le montre cet autre article.