fr

Un Forum des enfants citoyens® exceptionnel

Vendredi 2 octobre 2015 après-midi, une cinquantaine de lyonnais entre 8 et 11 ans ont été conviés à l’hôtel de ville de Lyon (Rhône, 69) pour participer à un débat autour du thème « D’accord, par d’accord, on peut en parler ? » en présence de Mme Brugnera, Adjointe à l’éducation de la Ville de Lyon et Mme Avenard, Défenseure des enfants.

Vendredi 2 octobre 2015 après-midi, une cinquantaine de lyonnais entre 8 et 11 ans ont été conviés à l’hôtel de ville de Lyon (Rhône) pour participer à un débat autour du thème « D’accord, par d’accord, on peut en parler ? » en présence de Mme Brugnera, Adjointe à l’éducation de la Ville de Lyon et Mme Avenard, Défenseure des enfants.

Des mots et des idées !

Durant cette heure de débat animé par Bernard Noly des Francas du Rhône, la parole des jeunes a été privilégiée. Les enfants ont été invités à s’exprimer sur l’importance de débattre. Qu’est-ce que c’est le débat ? Est-ce utile ? Qu’est-ce qu’il se passe lorsqu’on n’est pas d’accord ? Est-ce qu’on peut discuter sans se fâcher ? Peut-on changer d’avis ? Est-ce important que les enfants s’expriment ? Comment se forge-t-on une opinion quand on est un enfant ?

Voici un petit aperçu de ce qui a été dit :

« Lorsqu’on essaie de convaincre quelqu’un, même s’il est pas d’accord, c’est pas grave, on reste amis, il a le droit de penser ce qu’il veut. »

« Quand on se fâche entre amis, qu’on n’est pas d’accord pour décider d’un jeu, on fait un pierre, feuille, ciseaux. »

« Quand, avec mon ami, on n’est pas d’accord, j’essaye de rigoler, de lui parler d’un truc qu’il aime. Après, on en reparle quand on est calmé. Pour débatte, il faut être calme. »

« Après, il faut savoir si on a vraiment son avis où si l’on veut juste contredire l’autre, parce que ça, ça n’apporte pas grand-chose. »

« On ne peut pas forcer les gens à changer d’avis, on ne peut pas les insulter, ce n’est pas gentil. »

« On peut aussi changer d’avis. Mon copain m’a parlé un métier qu’il aimerait faire plus tard, moi je lui ai parlé d’un autre. Je ne connaissais pas son métier, cela m’a fait changer d’avis. »

« On apprend pas toujours des choses des grandes personnes, les enfants aussi peuvent dire des choses intéressantes. »

« Les enfants peuvent s’exprimer avec leurs mots, c’est important. Quand on est enfant, on a besoin de bien s’exprimer, ça nous servira pour plus tard. »

Le regard des spécialistes

Geneviève Avenard est revenue sur les articles qui parlent de liberté d’expression et de participation dans la Convention internationale des Droits de l’Enfant. Elle a aussi éclairé la discussion autour du respect de la parole et des idées de chacun. Anne Brugnera a pu expliquer aux enfants l’importance du débat, par exemple avant un vote.

Une expo-quiz® pour aller plus loin

Pour clôturer ce moment aussi enrichissant pour les enfants que pour les adultes, un goûter a été partagé dans les salons de l’hôtel de ville. Les plus curieux ont pu approfondir le débat grâce à l’expo-quiz « Droits et responsabilités, parlons-en ! » réalisée par notre association.