fr

Forum des enfants citoyens® Se déplacer, se confiner : quelles aventures !

Le 23 juin, deux groupes d’enfants se sont retrouvés au Musée d’Art Contemporain de Lyon. Ensemble, ils ont pu discuter autour de la thématique du voyage et visiter l’exposition « Comme un parfum d’aventure ».

Pourquoi on voyage ?

Chaque forum des enfants citoyens débute par un temps de discussion avec un animateur. Ce dernier sort une pochette en carton qui contient un billet de train pour aborder le thème du voyage. Les enfants racontent qu’ils ont déjà pris le train pour aller à différents endroits, pour voir leur famille ou encore pour partir en vacances. Ils citent un certain nombre d’autres moyens de transport comme l’avion, le bateau, la voiture ou d’autres plus originaux comme le cheval, le skate, la trottinette…

 

Après les moyens, l’animateur questionne les raisons pour lesquelles on voyage. Pour le groupe, il est différent de se déplacer et de voyager. On se déplace par exemple pour aller au travail, faire les courses ou faire des activités culturelles, alors que l’on voyage pour découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles cultures. L’animateur demande au groupe s’il est agréable de se déplacer, et selon eux cela dépend du moyen de transport et de la destination. C’est agréable de prendre la voiture parce qu’on peut « se reposer car à pied c’est fatiguant » mais le mal des transports peut rendre le trajet compliqué. Enfin, on est plus motivé pour voyager « quand on va se balader » alors que « le matin pour aller à l’école on a envie de rester dans son lit ».

Le voyage, un plaisir retrouvé

À cause des confinements et restrictions de déplacement successifs, il a été impossible pendant un certain temps de voyager. Bernard demande donc aux enfants s’ils ont fait des choses qui les ont fait voyager pendant les confinements. Une enfant déclare que « pendant le confinement j’ai grimpé aux arbres près de chez moi ». D’autres disent qu’ils ont regardé des photos de voyage, des films ainsi que des documentaires. Certains citent également des activités proposées à distance par l’école comme des boîtes à rêves ou des défis à relever tous les jours. Toutes ces activités leur ont permis de voyager malgré tout. Ainsi, il est encore plus agréable de pouvoir de nouveau se rendre au musée et d’avoir des perspectives de voyage.

Une exposition sur le thème du voyage

Après ce temps de discussion, les enfants se séparent en trois groupes et partent avec les médiateurs pour découvrir l’exposition « Comme un parfum d’aventure ». Plusieurs œuvres tout au long du parcours attirent le regard des enfants. La première est une structure qui représente l’appartement de l’artiste Benjamin Testa. Ce dernier a modélisé une version déformée de l’endroit où il a passé son confinement pour pouvoir voyager malgré tout. Les enfants sont très enthousiastes à l’idée de vivre dans un tel appartement, ils pensent déjà à réinventer les meubles pour y vivre confortablement. Les enfants sont également attirés par une sorte d’engin volant qui semble inachevé. D’un côté, on peut observer des ailes de corbeau fixées à une structure en bois. C’est une œuvre récente qui rend hommage à une très vieille invention d’un artisan arabe qui souhaitait pouvoir voler. Les enfants découvrent également une vidéo projetée sur un immense écran qui montre l’île de Bora-Bora peu à peu recouverte par la montée des eaux. Ce sont les trois œuvres que le groupe a le plus plébiscité. Certains enfants ont même envie de les ramener chez eux pour les mettre dans leur chambre, dans le salon ou même habiter dedans pour l’appartement déformé. D’autres œuvres comme la représentation d’une agence de voyage ou une pièce recouverte de croquis leur ont fait penser à un carnet de voyage.

 

Les groupes ont été attentifs et curieux de tout. Ils ont posé beaucoup de questions et étaient heureux de la visite. L’équipe du musée a su fournir une visite très intéressante. Vous pouvez en savoir plus sur nos forums en consultant le programme 2021.