fr

Des collégiens échangent sur le vivre ensemble et la laïcité grâce à « Vivre en société, parlons-en ! »

Sayen Kaced est chargée de mission au Bureau information jeunesse (BIJ) de Vénissieux (Rhône, 69). En 2015 et 2018, elle a animé une journée sur les thèmes du vivre ensemble et de la laïcité au collège Elsa Triolet de Vénissieux. À chaque fois, elle a utilisé l’expo-quiz® « Vivre en société, parlons-en ! ». Voici son récit.


Sayen Kaced est chargée de mission au Bureau information jeunesse (BIJ) de Vénissieux (69). En 2015 et 2018, elle a animé une journée sur les thèmes du vivre ensemble et de la laïcité au collège Elsa Triolet de Vénissieux. À chaque fois, elle a utilisé l’expo-quiz® « Vivre en société, parlons-en ! ». Voici son récit.

Avant tout, pouvez-vous nous expliquer à quoi travaille le BIJ ?

Le BIJ de Vénissieux est un équipement municipal qui dépend de la Direction Sports Jeunesse et Familles de la Ville. Il est d’abord destiné aux 16-25 ans, mais j’aime à dire que nous accueillons tous les jeunes de sept à soixante-dix-sept ans. C’est un lieu-ressource labellisé « Information Jeunesse » par les services de l’État (DRDJSCS) et dont la tête de réseau en région est le Centre régional Information Jeunesse (CRIJ) Auvergne Rhône-Alpes, basé à Lyon. Notre rôle est d’informer les jeunes pour qu’ils puissent prendre leurs décisions en autonomie et devenir des citoyens actifs.

Parlez-nous de cette journée au collège Elsa Triolet.

Nous sommes intervenus à la demande du collège en décembre 2015. En présence de Mme Véronique Callut, élue adjointe à l’Éducation, à l’Enfance et à la Jeunesse de la Ville de Vénissieux, le BIJ a présenté l’animation à tous les 3èmes réunis, soit 109 élèves
Nos objectifs étaient de sensibiliser les collégiens à la thématique de la laïcité et à ses thèmes satellites, tels que la citoyenneté, la diversité culturelle et cultuelle, mais aussi de faire connaître le BIJ et ses offres de service aux élèves.
En 2018, la même animation a été proposée à tous les 4èmes du même collège. Nous avons divisé les sept classes en groupes de cinq à six élèves. Chaque groupe devait se choisir un rapporteur qui, pendant le temps collectif, serait chargé de rapporter les réponses faites par le groupe. Les élèves étaient soit avec moi, soit dans une autre salle avec mon collègue. Ils ont eu le temps de parcourir les kakémonos et de réfléchir ensemble à leurs réponses.
Après cela a eu lieu un temps collectif de restitution des réponses, puis un temps de débat et d’échange. Ce-dernier a été très riche, notamment grâce à la diversité des origines des jeunes. Chacun a pu apporter des exemples personnels pour alimenter la réflexion. Je pense que ce partage les valorise dans leurs origines respectives.

Qu’ont pensé les collégiens de cette animation ?

Nous leur avons proposé un questionnaire de satisfaction à la fin de journée. Cela nous a permis de constater qu’en 2015, 84% des élèves s’estimaient intéressés par l’action, 97% étaient satisfaits de l’apport d’informations et 92% de la richesse des échanges. Les thèmes relatifs à la diversité culturelle ont été appréciés. Globalement, les collégiens ont aimé ce temps « banalisé » qui leur a permis de s’exprimer sur ces thématiques.

Et vous, que pensez-vous de ce support expo-quiz® ?

L’expo-quiz® est un bon outil, vraiment intéressant et interactif. Je pense que le fait qu’il ne soit pas « descendant » est très important pour que les jeunes s’intéressent à ces sujets. J’aime aussi le fait que le contenu concernant la laïcité soit distillé à travers d’autres thèmes moins susceptibles d’être polémiques, comme le vivre ensemble.